"Tous ceux qui veulent protéger une société démocratique, ouverte, doivent absolument exprimer leurs opinions avec confiance, avec joie, et avec humour. Et l’art permet précisément d’explorer et d’expérimenter ces modes d’approches de la réalité, à la fois critiques et procurant du plaisir." Ralph Rugoff

La plage après : montage

Ce que les brochures officielles ne montrent pas : la plage après - le désastre
Bouger le curseur sur les vues avant / après :
pano-Normandeliere_avantpano-Normandeliere_apres
vue1_AVvue1_AP
vueN_avantvueN_apres
vueplage_avantvueplage_apres

Dans ce projet de port de plaisance marqué du sceau de la tromperie à tous les niveaux, la tromperie des images est sans doute celle qui a eu l’impact le plus large et le plus immédiat sur la population locale, le mensonge étant diffusé à grande échelle à l’aide de brochures clinquantes distribuées dans toutes les boites aux lettres de la Communauté de communes de St Gilles Croix de vie (45000…), propagande à prix d’or financée de surcroît par ses victimes.
Dans ces brochures ainsi que dans tous les documents publiés par la Communauté de communes : pdf, videos, etc…, le sort de la plage n’est jamais mentionné : aucune vue de la plage à marée basse, éventrée sur presque 100 m de large, aucune vue des murailles que sont les brises lames : 6m de haut minimum (le marnage est de 5,60 m à cet endroit) et plus de 500 m de large, cachant totalement l’horizon par conséquent. Hormis les habitants de Brem et Brétignolles, riverains du site, qui connaissent bien la plage, le reste de la Communauté de communes a été facilement berné. Il suffit d’avoir des conversations avec les locaux pour s’en rendre compte.

Les montages Photoshop réalisés pour le site www.sauvetacote.fr rétablissent la vérité sur le sort réel de la plage après le port, grâce à des vues virtuelles à marée basse : il n’y aura plus de plage tout simplement.
La dune sud sera remplacée par une plate forme de béton et la baignade sera impossible puisque la zone principale de bain actuelle, là où se termine le brise-lames sud, serait réservée à l’école de voile.
Et oubliez les pins maritimes de 10 m de haut au bord de l’eau vus dans les brochures : aucun arbre de ce type ne pousse si près du rivage et totalement exposé au vent, tous les gens du pays le savent.
La position et la taille des éléments reproduisent fidèlement les plans du projet. Le résultat est spectaculaire dans sa désolation.

Les montages sont réalisés à partir de photos de ports recueillis sur d’autres sites.

Plus d'enquêtes et de sujets à consulter sur le site www.sauvetacote.fr.

Licence creative commons BY-NC-ND

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification

Licence creative commons BY-NC-ND

Le titulaire des droits autorise seulement le partage de l’œuvre originale sans modification et à des fins non commerciales.

2 réflexions sur “La plage après : montage”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.