Des méthodes que l’on croyait révolues

En réponse aux propos haineux de deux élues à l’encontre des “Gardiens de la Dune”.

Je n’ai pas les mots, Chabot, pour toi et tes collabos.

Tu nous a envoyé tes bras armés pour nous infiltrer.

Ils devaient semer le doute, tout saccager et nous discréditer.

Aujourd’hui, tes missionnaires répandent leur haine sur nos réseaux.

Les bulldozers, les hélicoptères, les fausses déclarations, les exactions, les espions.
Sur le chemin de ton avidité, tu ne nous auras rien épargné.

Dans ta rage de nous détruire, tu as fait pulvériser un bâtiment dont l’amiante se déverse aujourd’hui dans nos sols et dans l’air.

Nous laissant dans la tourmente de cette terre devenue mortifère,
et malgré les coups, nous restons debout.

Ta corruption  n’aura jamais raison de nous !

Comme un clin d’œil à ton orgueil, Nous, “tes faux militants, tes biens obéissants” : pacifiquement “on te les rend.”

Rassures toi, la haine ne changera pas de camp, car seul l’amour de la nature  guide nos actions.

Mais laisse-nous simplement te dire que ceux qui jettent l’opprobre sur ceux qui luttent n’auront pas notre chute.

Si la fin justifie les moyens, n’oublie jamais que tu as les moyens, et nous les humains.

Une authentique chaîne humaine s’est créée, solidaire et déterminée à préserver notre littoral.

Rappelle tes hommes de mains, qu’ils passent leur chemin et laisse nous œuvrer pour l’humanité.

Pierre

Chabot souffle encore un peu plus sur la braise. En 18 ans, en respectant les règles, en essayant de ne froisser personne, nous n'avons pas pu arrêter Chabot. En quelques jours les Zadistes ont réussis. Merci et Respect

Un climat de haine à l'encontre des "Gardiens de la Dune" développé et entretenu par Chabot. Jusqu'à l'envoi de fauteurs de trouble infiltrés dans la ZAD, pour jeter le discrédit.

Licence creative commons BY-SA

Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions

Licence creative commons BY-SA

Le titulaire des droits autorise toute utilisation de l’œuvre originale (y compris à des fins commerciales) ainsi que la création d’œuvres dérivées, à condition qu’elles soient distribuées sous une licence identique à celle qui régit l’œuvre originale.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.